TROJAN T 28 D de PARKZONE

Tout d'abord, faisons un peu d'histoire concernant cet avion : le TROJAN T 28 est un des plus célèbres avions d'entrainement de l'US Army ; il vola pour la première fois en 1949.

L'US Navy commanda le T 28 pour la formation de ses pilotes.

Il y eut plusieurs versions de cet avion (T28 A, B, C et D).

Le T-28D fut réalisé entre 1961 et 1969 par North American qui convertit le T-28A en modèle «D» pour les forces américaines stationnées au Sud Viet Nam. Il fût donc pourvu de paniers de mitrailleuses, de bombes et de roquettes. 

L’Armée de l’Air française commanda 135 exemplaires d’une version spéciale du T-28D. Ces avions entrèrent en service au début des années soixante sous la désignation Fennec et furent utilisés pendant la guerre d'Algérie...

Pour en savoir plus : http://www.avionslegendaires.net/north-american-t-28-trojan.php

  


La construction

Le T28 D TROJAN de PARKZONE est un avion semi-maquette, réalisé en Z Foam :

- envergure : 1120 mm

- longueur : 915 mm

Le modèle choisi est Plug-n-play.

 

L'avion, complètement construit, est très bien conditionné dans une grande boîte. Tout est parfaitement calé.

La qualité des moulages n'a pas la précision des produits Multiplex, mais est parfaitement acceptable.

 

Les servos (4) fournis semblent d'une bonne qualité. Le ESC 30A est de marque E.Flite et le moteur Brushless 480 outrunner a un KV de 960. Il est siglé PKZ.

Hélice : 9,5.7,5

L'avion est complètement décoré, autocollants collés.

 

Le produit final est loin d'être haut de gamme mais est parfaitement agréable...

 

La seule modification réalisée au modèle pour l'instant est le renforcement du dessous du fuselage et des ailes avec de l'adhésif armé et la pose de bandes vinyle de couleur pour permettre de mieux le localiser en vol (le modèle est petit... et l'atterrissage se fera bien souvent sans le train de roues, sur le ventre !)

 

Je vais certainement faire une sorte de patin sous le fuselage pour protéger le capot moteur et éviter de le casser à chaque atterrissage.

 

Les ailerons ne seront pas connectés par un cordon en Y mais chaque servo sur une voie du RX.

 

La batterie Lipo choisie est une 3S 2200 mAh que j'utilise sur d'autres avions. Il faudra réaliser une prise pour pouvoir connecter le contrôleur (connecteur EC3) et ma batterie avec des prises Dean, mais elle rentre parfaitement dans le logement prévu dans l'avion.

 

Le récepteur sera immobilisé par une petite ceinture velcro.

 

L'ensemble en ordre de vol fera 960 g.

 

Le centre de gravité se situe à 65 mm du bord d'attaque de l'aile, mesuré au niveau du fuselage.

Débattements retenus :

- Grands débattements :

   Aileron 14 mm sans différentiel - 40 % d'expo

   Elevator 16 mm

   Rudder 25 mm avec 60 % d'expo

 

- Petits débattements :

   Aileron 10 mm sans différentiel - 60 % d'expo

   Elevator 12 mm

   Rudder 16 mm avec 60 % d'expo

 

                       Après les tests et une année de vols, voici mes impressions : 

 

Le T28 a une formidable qualité de vol et son domaine d'évolution est large, même avec le moteur d'origine...
Du fait de sa petite taille, on peut l'emmener partout.
Très stable à basse vitesse et un look super lors des passages bas...
BRAVO PARKZONE !
Par contre, le gros fuselage bien rond ne facilite pas le lancer main ; il faut bien lui trouver un petit quelquechose !!